mercredi 24 décembre 2008

retour vers le futur

Depuis 4 ans, le 16 décembre voit un rituel se mettre en place: des milliers de partisans célèbrent le jour de la première accession au pouvoir d'Aristide en 1994. Cette manifestation qui donne parfois lieu à des violences (c'est un des jours où on nous conseille de nous déplacer le moins possible) a pour but de demander le retour d'Aristide. Le parti d'Aristide, Lavalas (la pluie diluvienne) aurait conlu un accord avec Préval en 2004: tu assures la permanence et tu gardes la place chaude pour Aristide. C'est l'une des raisons principales de l'élection de Préval en 2004. Aristide n'a d'ailleurs pas arrêté de proclamer son souhait de rentrer.


Et comme le messie Obama est maintenant à la tête des USA qui ont quand même jouer un rôle important dans la chute d'Aristide (la France a aussi demandé à Aristide de partir avant son renversement), l'espoir de ce retour devient pour les Haitiens de plus en plus réels
En attendant, mais où où où est Aristide? (roulement de tambour)... en Afrique du Sud. Il est enseignant et chercheur honoraire à la faculté et a obtenu un doctorat en langues africaines, oui messieurs!

lundi 22 décembre 2008

pêle-même

Sadrack, l'ingénieur à Moustiques


vendredi, jour de marché à Beauchamps et d"embouteillage à Moustiques (si si je vous jure)

mes premiers essais de cuisine antillisantes ou caraibisantes: gratin de mirliton (bon il faut pas se fier qu'à l'aspect)

Haiti vue du ciel

L'île de la Gônave

près de Port de Paix, Nord Ouest

des mornes et encore des mornes

nouvelles de Moustique

Bon çà fait un petit moment que je n’ai rien raconté de bien intéressant. Il faut dire que j’ai beaucoup de boulot et que j’ai passé beaucoup de temps dans le Nord Ouest.

Essayons un peu de résumer.

Le travail de réhabilitation continue toujours de bon train

La distribution de nourriture du PAP aussi. Maintenant, ils effectuent plutôt des livraisons pour faire des catines scolaires, un moyen de s'assurer que les enfants ont un repas complet par jour.

Et oh grande nouvelle, une entreprise publique est entrain de forer dans "3 rivières" laissant inaugurer un possible pont attendu comme le messie depuis 30 ans. En effet, le sénateur du département avait accepté de voter pour la première ministre si on lui construisait un pont sur "3 rivières". Affaire à suivre...

Nous avons eu la visite de 3 consultants ricains, qui travaillent pour un bureau d’étude spécialisé en environnement basé à Seattle. Ils étaient vraiment très sympas. En gros, j’ai passé mes journées à marcher sous un soleil de plomb dans la Plaine de Moustiques. Le but de leur mission est de nous aider à remettre en place les drains et limiter les inondations dans la plaine. On a aussi lancé une étude de suivi de la salinité qui montre bien que ce n’est pas un élément négligeable.



C'est l'occasion de voir des choses insolites comme le chariot à bokit ci dessous
Ou encore les pièges à crabes dans les jardins de la plaine avec une herbe en guise d'appât.

Cela nous a permis aussi de descendre à la ville de la Baie, au bord de l’océan qui a pas mal morflé pendant les cyclones.



On a aussi crapahuté plus en amont dans le bassin versant pour savoir où on va mettre nos stations de suivis des débits. Comme un des gars est géomorphologiste, on a pu comprendre ce qui passait ici. En fait le bassin versant est dans un espèce de fossé d’effondrement créé par 2 belles failles.

Autre avantage d’avoir un groupe à Moustiques, Bruce nous a amené faire un tour dans sa petite crique en face de l’île de la Tortue.

je n'ose même pas imaginer à quoi servent ces radeaux de la Méduse: pêche? déplacement?
Et bien une petite tête dans l’océan un 14 décembre çà fait vite oublier qu’on n’aura ni neige ni sapin à Noël !




Cà c'est du lézard!

J’en aussi profiter pour dire aurevoir à Dustin et Annelise qui rentrent aux USA puis au Pays Bas pour se marier et trouver un moyen pour revenir à Moustiques (les malheureux !). Annelise a travaillé pendant un an à la clinique de Rob et Anne-Marie. Du coup un autre couple hollandais est venu aider à la clinique pour un an et demi mais l’adaptation est assez dure. Ils trouvent que c’est sale. Euh ils s’attendaient à quoi ???

J’ai aussi fait la connaissance d’un couple français qui vient chaque année quelques mois pour aider Rob et Anne Marie. Ils sont d’à côté de Briançon, évangélistes aussi mais alors c’est plus sympa qu’avec Bruce. Il sont très ouverts sur tout ce qui est mystique ce qui est plutôt pas mal et j’apprend beaucoup en parlant avec eux. En ce moment, ils s’occupent de Sonlove (fils de l’amourrrr) un petit bout d’environ 3 ans (et oui on ne sait jamais les âges ici) qui souffraient de malnutrition et dont la maman était hospitalisée à la clinique pour tuberculose). Depuis, sa mère est rentrée chez elle mais le petit est encore ici le temps qu’il se refasse une santé.



Les enfants souffrent souvent de malnutrition temporaire au sevrage qui est assez brutal. Imaginez donc, du sein de maman à une gamelle à manger en solitaire et vite sinon les grands frères et sœurs vous piquent la bouffe ! Et le manque de nourriture après les cyclones a aggravé les choses. J’espère que Sonlove pourra bientôt rentré chez lui sans trop de problèmes. Il semble en effet que sa mère le rejette un peu car ses yeux sont différents de ceux qu’on voit habituellement ici et donc être différent = être habité par Satan (le père de ce garçon est vaudouisant).


J’ai enfin aménagé dans ma maison à Passe Catabois, pas finie et sans meubles mais bon y a au moins un sommier et un matelas. J’ai fait connaissance avec mes nouveaux colocs : araignée de bananier, tarantule (tuée), rat (échappé du piège) et chauve-souris (qui dégueulasse mon sol en marbre avec ses fientes)…J’ai posé ma gazinière sur des parpaings et je cuisine dans le noir (pas encore d’ampoules dans la cuisine. Que du bonheur…





anniversaire Ysée et Ariane

Quelques photos de l'anniversaire d'Ysée, la cadette d'Agnès et Sacha. Le thème était "princesses" avec un gateau orné de toutes les princesses Dysney possible.
Séance piscine avec Emma, Sacha, Ysée et Ariane. C'était brassards obligatoires et j'avais oublié les miens!
toutes les princesses avec Agnès
Ysée relativement vêtue par rapport à la normale

la grande obsession d'Ysée: les totottes (les seins) et donc la nature ne l'ayant pas encore fourni avec un bonnet D, elle a trouvé un système D, les boules de pétanque. Elle ira loin cette petite!l

dimanche 7 décembre 2008

petite histoire d'Haiti


Je me rends compte que je n’ai pas vraiment présenté Haiti depuis que je suis arrivée.

Bon cela peut être inutile maintenant mais sait-on jamais…


Haiti vient de Ayiti, qui veut dire « Terres des hautes montagnes », ce qui donne une idée claire du relief ici. C’est comme çà que les indiens Tainos avaient appelé l’île. Ces populations indiennes ont été assez vite décimées par les conquistadors de Colomb. En Haiti, il est très difficile de trouver des traces de ces populations indiennes même dans les histoires, ce qui n’est pas le cas de la République Dominicaine.

Une exception cependant, Anacaona, la fleur d’or, une reine taïnos qui a inspiré de nombreux poèmes et chansons.


Pour en revenir aux montagnes, plus de 50% des terres du pays ont des pentes de 40% et plus !!! et 63% des terres ont de pentes de 20% et plus, ce qui n’est pas recommandé pour l’installation d’habitations. La population est donc assez concentrée dans les plaines et sur le littoral. Pour certaines zones arides ou régulièrement inondées, l’OMS en 2003 parlait de déplacer les populations !


Quelques chiffres

Avec un territoire de 27.750 km² et une population estimée à 8,6 millions d’habitants en 2006, Haïti présente une densité de population de 310 habitants/km², parmi les plus élevées au monde.

Espérance de vie entre 47 et 53 ans pour les plus optimistes

50% d’analphabétisme chez les adultes

PNB en chute constante depuis 6 ans

35% de la population vit à PAP et sa zone métropolitaine d’où bidonvilisation croissante.


Histoire

Je vous avoue qu’il m’a fallu un moment pour comprendre l’histoire d’Haïti, donc pour être clair :

1492 : Colomb débarque avec les conquistadors

A plus d’indiens donc traite négrière

1697 : L’Espagne trop sympa file à la France la partie occidentale de l’île ie Haïti. Je dirais qu’on s’est fait avoir dans l’histoire mais quand même, les espagnols avaient du remarquer un truc pas net de ce côté. A l’époque, cela s’appelle la république de Saint Domingue.

Et là c’est la période phare d’Haiti qu’on appelle la perle des Antilles :c’était la colonie la plus productive de France !!!! Le système repose sur l’esclavage : 500000 esclaves pour 3000 colons blancs. Ils auraient du sentir que si les esclaves se révoltaient, les colons ne tiendraient pas le coup.

1791 : ce qui devait arrivait, arriva = révolte des esclaves qui obtiennent leur liberté dès 1793 ; çà a pas fait un pli.

1795 : les français récupèrent aussi la partie orientale de l’île

Les anciens esclaves aidés des Britanniques (bloody English) et Espagnols éjectent définitivement les Français en 1804, faisant d’Haiti la première république noire libre.

Malheureusement, c’est un peu le début de la fin et à partir de là tout part en sucette…Bon c’est un peu exagéré, jusqu’au début du XXème siècle, ils s’en sortent pas trop mal.

Entre 1804 et 1957, 24 chefs d’état sur 36 ont été renversés ou assassinés. Entre 1986 et 2004, 13 présidents se sont succédés.

1815 : Bolivar vient préparer ses expéditions victorieuses en Haiti

1822 : la partie espagnole sous domination Haitienne jusqu’en 1843.

1906 :arrivée des Gringos, une façon de remercier les haïtiens d’avoir aider les insurgés américains à obtenir leur indépendance en 1779?

1915-1934 : l’occupation américaine devient une occupation militaire

1957 : François Duvalier = « Papa Doc » arrive au pouvoir avec l’appui des noirs et met fin à l’hégémonie des mûlatres (métisses). Le côté dictatorial se manifeste assez vite. Le régime s’appuie sur des escadrons para-militaires, les tontons macoutes.

1964 : Papa Doc est proclamé président à vie

1971 : Papa Doc n’était malheureusement pas éternel et passe de vie à trépas. Heureusement, le fiston, Jean Claude ou « Baby Doc » prend la relève.

1986 : les Haitiens se réveillent et renversent la dictature. Mais les juntes militaires vont quand même pas mal se succéder par la suite.

Janvier-septembre 1991 : petite pause démocratique avec Aristide.

1994 : Aristide II, le retour grâce aux USA.

René Préval assure l’entracte pour préparer le retour d’Aristide en 2000.

2004 : retour des Marines qui précédent la MINUSTAH et adieux définitifs ( ?) à Aristide

2006 : élections un peu chaotiques et René Préval II, le retour.

Autant dire qu’en Haiti, le sentiment de « déjà vu », on connaît.



Déforestation

On en parle beaucoup, mais on n’est pas d’accord sur les causes principales. Beaucoup accusent les colons français d’avoir lancer la déforestation pour installer les plantations de canne à sucre. Mais alors qu’Haiti est devenu indépendant en 1804, la couverture forestière était encore de 40% en 1960. Elle n’est plus que de 1,4% aujourd’hui. Pour s’en convaincre il suffit de comparer les paysages de part et d’autre de la frontière.

Certains disent aussi que le peu de considération pour l’environnement des Haitiens vient de leurs ancêtres esclaves. Ceux-ci étaient convaincus que leur exil en Haiti serait temporaire et qu’un jour ils rentreraient au Diahomey (Bénin) ou autre pays africains. Donc pourquoi se préoccuper un endroit que l’on va bientôt quitter.

Mais aujourd’hui la question énergétique reste cruciale. Le charbon de bois est la source d’ énergie principale pour les ménages et les industries alors que la République Dominicain a quasiment interdit la coupe de bois dès les années 70 tout en favorisant l’accès au gaz grâce à des subventions.

mardi 2 décembre 2008

Décembre en Haïti c'est le mois de ...

Décembre vient de pointer son nez (rouge à cause des rhumes) et il y a des rituels bien ancrés auxquels on ne serait dérogé:
1) Le froid: et oui je ne pensais pas çà possible mais on sort la petite laine, surtout dans le Nord Ouest où on peut même en sortir 2. Du coup grande opération achat de couette!
2) qui dit froid dit impossible de prendre une douche comme d'habitude alors on fait chauffer de l'eau sur le gaz (pour les plus chanceux) ou le charbon de bois et on se lave au baquet
3) On a une meilleure raison pour acheter du rhum pour faire des grogs mais pas du 5 étoiles, fô pas gâcher!
4) bientôt les vacances de Noël avec un cadeau bien particulier en Haïti: les enlèvements! Et oui il faut en profiter avant que les riches se taillent pour Noël et puis crise financière aidant, il se pourrait bien qu'il y ait des promotions sur les enlèvements en 2009.
5) Même la CAMEP (société qui gère le réseau d'eau de Port Au Prince) met les petits plats dans les grands: si vous régularisez vos paiements avant le 31 décembre, on vous offre un mois gratuit et si vous payez 12 mois d'arriérés d'un coup, on vous offre 2 mois gratuit!

mercredi 26 novembre 2008

Restavek

Les restavek ce sont des enfants confiés par leurs parents à de la famille proche ou éloignée qui habite en ville (en gros Port au Prince) dans l'espoir qu'ils pourront accéder à ce qu'ils n'ont pas en campagne: nourriture, éducation et travail. En bon françois, on parle d'enfants en domesticité.
En échange du gite et du couvert, les enfants (surtout des filles) font le ménage, la lessive, et doivent donc aller chercher l'eau au fontaine s'il n'y a pas de connexion privée, cuisinent, s'occupent parfois des enfants. Cela laisse donc peu de temps pour aller à l'école.
« Il y a une nette augmentation d'enfants en domesticité et la situation est alarmante. Environ 300 000 enfants haïtiens vivent en domesticité dont 80% sont des filles. Jusqu'ici, les données relatives à ces enfants domestiques sont inexactes. Parce qu'ils n'ont généralement que peu ou pas de contacts avec des structures formelles comme les écoles, les centres de soins, ou les organisations confessionnelles, il est difficile d'atteindre ces enfants et leur nombre est probablement sous estimé», déclare Kinsley Sabbat, président du conseil d'administration de la Coalition haïtienne pour la Défense des Droits de l'Enfant (COHADDE).
On m'a assuré que tous les enfants ne sont pas dans cette situation et que certains peuvent vraiment accéder aux soins et à l'éducation qu'ils n'auraient pas s'ils restaient avec leurs parents.

vendredi 21 novembre 2008

pendant ce temps là, à Moustiques

Nous n'avons toujours pas reçu le feu vert de la Belgique pour lancer notre programme de réhabilitation.
Les semences pour 500 familles espérées de la FAO se font attendre. Les gens continuent de crever la dalle surtout dans le haut du bassin versant difficile d'accès. En 2 semaines, 7 enfants sont morts de sous-nutrition à l'hôpital de Passe Catabois et personne n'en parle en dehors d'ici. Sur les marchés de la zone ou dans les cantines (dont celle qui cuisine pour moi quelques fois), le riz distribué par le PAM se vend comme tout autre marchandise. On peut voir des gens bénéficiés de l'aide alimentaire alors qu'ils ont les plus belles maisons de la zone, tout çà parce qu'ils ont des relations avec des sphères plus hautes et ont pu se faire inscrire sur les listes.
En attendant, ceux qui ont vraiment faim ont du mal à trouver de la nourriture et le temps que les enfants arrivent à l"hôpital, il est souvent trop tard...
Et après vous devez supporter le personnel de la FAO qui vous dit que le problème des gens d'ici est qu'ils ne savent pas stocker des semences, ils ont toujours besoin d'assistanat...

mardi 18 novembre 2008

comment choisir un logo

Quand on est une association choisir un nom comme un logo c'est vouloir créer des symboles forts qui marqueront les esprits tout en gardant l'essence de l'association. On se rappelle tous de nos cours où on a enfin compris le logo de Carrouf, le jeu des couleurs chez Auchan...
Je soumets donc à votre appréciation le logo de l'association des irrigants de Moustiques. Pour ressituer le contexte, l'association des irrigants est donc basée dans le Nord Ouest, un presque désert donc la couleur verte du green moyen.
Quoique le Maroc est bien devenue une destination hype pour putter.
Des pluies torrentielles suivies de sècheresses (je vous ai dis que ceux qui ont réussi à planter du pois début novembre pour bouffer -parce que c'est toujours la dèche ici- 'ont dans l'os car il n'a pas plu depuis 15 jours)
des fontaines qui tarissent... Enfin bref, l'eau est ici une ressource importante donc irriguer un magnifique parcours de 8 trous me parait difficile.
Vous remarquerez que nous sommes intègres dans le nord ouest pas de siège social au Bahamas ou en Suisse, non monsieur, siège social à Passe Catabois.

Tout çà pour vous dire que quand j'ai vu ce logo, j'ai bien rigolé
Je lance donc un grand concours:trouver la symbolique de ce logo.
Seront acceptées les explications métaphoriques de la réussite sociale mais seront refusées les explications tendancieuses en lien avec une éventuelle compensation de la vie ascétique (mythique je vous rassure) des gens de Moustiques.

A vos neurones...

petite revue de presse

  • Je ne vous ai pas encore parlé de la magnifique ville de Port de Paix. Elle fout tellement le bourdon que j'y passe le moins de temps possible. C'est aussi une plaque tournante du traffic de drogue comme le montre ces récents évènements:
Extradé aux Etats-Unis après avoir été pris dans les filets de la DEA (Drug enforcement administration) et du Bureau de lutte contre le trafic de stupéfiants, Alain Désir aurait laissé derrière lui près de deux millions de dollars cachés dans un sac et dans un coffre-fort à Port-de-Paix. Chose certaine, a confirmé Gary Desrosiers, porte-parole de la Police Nationale d'Haïti, « un million 250 mille dollars confisqués chez l'oncle du présumé narcotrafiquant sont entreposés actuellement à la Banque de la République d'Haïti.» L'opération, dit-il, a été menée, jeudi dernier, par des agents de la DEA, du BLTS et le commissaire du gouvernement de Port-de-Paix.
  • et encore un ,ouvement de panique dans une école le 20 novembre, mais plus tragique celui-ci:
Un élève est décédé et 24 autres blessés lors d'une bousculade survenue à l'école Saint Paul villa Huguens à Clercine dans la région de la Plaine du cul-de-sac, hier mercredi.
Guerline Louis, 20 ans, victime d'une crise cardiaque a rendu l'âme à l'hôpital la Paix quelques heures après l'incident confirme le censeur de l'école, Fra
nkie Mathieu. " Elle se trouvait sur la cour avant l'incident, elle n'était pas impliquée dans la bousculade", assure M. Mathieu pour qui la psychose de peur explique la panique qui a été à l'origine de la bousculade.
  • qu'ouies-je? Arnaud Klarsfeld est venu en Haiti en roller? Non sans les rollers mais bien sûr. Pourquoi? Parce qu'il est conseiller du premier ministre (ah vous non plus vous ne vous rappelez plus de son nom). Comme quoi être l'ex de la première dame çà peut payer. Notre (plus) tout jeune ténor du barreau est venu dénoncé les injustices en Haiti, c'est vrai que personne ne l'avait fait avant lui, bravo!!! Bon reconnaissons qu'il est toujours bon de souligner qu'en Haiti 5% de la population détient 95% des richesses. On comprend mieux pourquoi avec un tel potentiel, ce pays stagne aussi bas. Arnaud a promis de revenir dans 2 semaines. Chouette je serais à Port au Prince et je pourrais même l'amener dans le Nord Ouest s'il veut mais pas en roller, trop galère
  • les Haitiens ont beau se plaindre de la qualité de vie dans leur pays (non sans blague!), il se pourrait bien qu'Haiti où l'espérance de vie est de 47 ans, abrite la doyenne de l'humanité. Un truc de ouf quoi. Cette dame aurait 136 ans et vivrait avec sa fille de 106 ans. Elle a été dénichée dans un village du Sud Est par des associations qui je cite "oeuvre sur un projet ed grande envergure mais non élucidé avec les personnes centenaires". Donc maintenant il faut prouver qu'elle a bien 136 ans. Et attention, la jeanne calment haitienne se nomme Versina Versailles, non mais!

lundi 17 novembre 2008

après les écoles, les maisons

Plusieurs centaines de familles se trouvent aujourd’hui menacées après le brusque effondrement partiel d’une maison, enregistré dans la matinée de ce lundi 17 novembre 2008, à Musseau dans la commune de Delmas, a constaté l’agence en ligne AlterPresse.

Construite sur des failles près d’un ravin, cette maison, propriété d’un Haïtien vivant à l’étranger, aurait été habitée, jusque la semaine dernière, par des membres de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), selon des riverains.

Ils sont fous ces UN!!!

jeudi 13 novembre 2008

Qui a eu cette idée folle un jour d'inventer l'école?




Il y avait longtemps que l’on avait pas parlé d’Haiti dans les nouvelles du monde.

Le collège « La promesse évangélique » s’est effondré vendredi sur 350 élèves dans un quartier pauvre de Pétion-Ville (sans vouloir blasphémer si c’est la promesse évangélique je crois que je vais m’abstenir). Il y avait environ 350 élèves car le collège fonctionne comme beaucoup ici en double vacation avec une session le matin et une l’après-midi et accueille donc au total 700 élèves.

Comme un malheur n’arrive jamais seul, une des pelleteuses dépêchées sur les lieux de la catastrophe a embouti 3 voitures blessant et tuant la quinzaine d’occupants. Le conducteur de l’engin seulement blessé a été gardé de force à l’hôpital de peur qu’il sa fasse lyncher du moment qu’il mettrait un pied dehors.

La population a critiqué le délai d’intervention des secours mais peut être que si tout Port-Au-Prince ne se précipitait pas au moindre évènement morbide, les secours auraient pu accéder plus vite au lieu de la catastrophe. Les Haitiens ont en effet l’air d’aimer passer des heures à regarder des cadavres comme ils le font aussi après des fusillades. Ainsi une véritable marée humaine a descendu hier tout Canapé Vert pour aller à Bois Patate avant de se replier sur Christ Roi.

Le bilan provisoire de pour la promesse « évangélique » est de 97 morts et 150 blessés. Un de nos voisins a perdu 2 de ses enfants et le 3ème était soit disant dans un des hôpitaux de la ville. Le « jeu » des familles est alors de faire tous les hôpitaux pour tenter de retrouver les siens, et encore faut-il qu’ils soient vraiment à l’hôpital.

Parlons justement des hôpitaux, le personnel soignant en grève a repris le travail face au flot de blessés et a miraculeusement obtenu le matériel d’urgence qu’il réclamait depuis des mois. La plupart des salles d’opérations ne sont pas fonctionnelles.

Et depuis c’est réaction en chaîne. Mercredi matin un mur d’une école s’est effondré à Bois Patate ne faisant que 8 blessés et un mouvement de panique dans une école à Christ Roi a aussi conduit des gamins à l’hosto. C’est un peu le double effet kiscool, un gamin croit sentir les murs bougés et là c’est hystérie générale, on saute par les fenêtres, on s’évanoui et tout bagay. Rebelote le jeudi matin avec un mouvement de panique après la chute d’un placo ou un truc du genre.

Alors oui aucun contrôle des constructions n’est réalisé, le pasteur responsable de « la promesse évangélique » a reconnu avoir construit le collège tout seul alors qu’apparemment une interdiction lui avait été donnée après inspection des travaux en 2000. On estime que près de 70% des constructions dans la zone métropolitaine sont illégales et donc possiblement dangereuses. Telle était le cas de cet établissement de 3 étages dans une ravine !!! Et encore il n’y a pas eu de tremblement de terre.

Certaines salles de classe accueillent plus de 150 gamins. Je vous passe l’école nationale du Guatemala en plein centre de Pétion Ville où les enfants font leurs besoins à même le sol car il n’y a pas de sanitaires.

Et au milieu de tout çà des profs qui ne sont même pas d’aligner 3 mots de français. Attention je ne critique pas la maîtrise de la langue de Molière mais les irréductibles n’ont hélas pas pu lutter contre le rouleau compresseur français et c’est donc cette langue qui a été retenu comme langue officielle pour l’enseignement. Et oui comme on l’explique dans les écoles privées pour les classes moyennes et aisées, le créole est la langue du peuple inculte et eux qui sont la future élite de la nation ne peuvent se rabaisser à parler cette langue dans leurs études et leur travail. Je trouve pourtant cela très regrettable. On pourrait donc s’attendre à ce que les professeurs maitrisent donc le français, ce qui n’est pas toujours le cas.


jeudi 6 novembre 2008

Congrès au Mali

Non je ne quitte pas Haiti pour le Mali comme certains ont pu le croire, je dois être un êu maso faut croire! PROTOS organise tous les 3 ou 4 ans, un grand congrès avec ses collaborateurs et ses partenaires dans chaque pays. Et je remercie ceux qui ont proposé de partir au sud au lieu de faire çà en Belgique. Nous voici donc au Mali pour 10 jours. Et ce congrès ne pouvait mieux tomber car je commençais à saturer d'Haiti.
PROTOS en force investit donc Bamako puis Mopti avec des journées très intenses niveau boulot.
Voici quelques photos:





danseuses peuls

mais bon on a pas fait que réfléchir sur les stratégies de PROTOS, on a aussi rencontré tous les gens qui travaillent dans les autres et on a aussi passer de bien bonnes soirées souvent assez arrosées de castel ou Flag voir de Barbancourt ramené par les Haitiens.

Carmelina, Hervé, Johnny et Moi (de droite à gauche)
Mary, Remigio, Moi, Pablo et Carmelina








video
une petite chanson peul