mercredi 5 novembre 2008

kouakourou

Dans la région de Mopti, les visites avaient 2 thématiques: urbain et rural. La visite du groupe "rural" consistait à aller voir les projets dans un village à 4 heures de pinasse, ces bateaux que l'on trouve en Afrique et de passer un nuit roots dans un village. Evidemment, je ne pouvais qu'être dans ce groupe.
Nous voilà donc partis le long du fleuve Niger.



Première règle, se fondre dans le décor en adoptant les codes vestimentaires locaux

bien pratique les sacs de riz, j'espère que les régatiers du vendée globe ont pensé à en prendre
au moment de l'approche du village, granbde émotion; tout le village nous attend sur les berges ou nous accompagne en pirogue avec musique et chant.
nous avons eu droit à une démonstration des courses de pirogues avec la 3ème meilleure équipe de la région, les jeunes, les femmes, les folles...
distribution du lait de l'amitié
les femmes dont les photos suivent sont appelées les folles du village. Elles sont en fait plus libres que la plupart des femmes du village et jouent une sorte de rôle lors des cérémonies publiques ou lorsqu'on reçoit des étrangers.







rock'n roll


ici les gamins demandent toujours "bidons, bidons, bidons" ou la version malienne du recyclage




le soir, les jeunes filles nous ont fait des démonstrations de danse et de chants avant que nous nous endormions à la belle étoile. Nous avons eu quelques difficultés à installer les moustiquaires dehors et les hommes ont du faire des tirages au sort pour savoir qui aller partager sa moustiquaire avec qui, non mais franchement... Je vous épargne le concert de ronflements du rez de chaussée de la part des hommes bien entendu.
videola démonstration des folles ou comment quand on avance pas dans la même direction et avec un but commun, on fait du sur place


video

video

Aucun commentaire: